Bipar : la fédération européenne des intermédiaires d’assurance

Bipar

Le saviez-vous ? Les intermédiaires d’assurances ont leur propre fédération chargée de veiller à leurs intérêts au niveau européen. Focus sur le Bipar.

Présentation Vidéo du Bipar

BIPAR, qu’est-ce que c’est ?

Bipar est le sigle pour le Bureau International des Producteurs d’Assurances et de Réassurances. En d’autres termes, cet organisme est la fédération européenne des intermédiaires d’assurance. Sa vocation est donc de défendre les intérêts des agents et courtiers en assurance auprès des autorités européennes. D’ailleurs, il regroupe pour cela 50 associations membres dans 30 pays.

Sa mission principale est la promotion d’un environnement légal européen équitable. Cela se traduit notamment par la prospérité des intermédiaires qu’il représente. Mais également une concurrence équitable et un niveau adéquat de protection du consommateur. La bonnes santé du marché de l’assurance fait par ailleurs partie de ses missions.

La Fédération Européenne des Intermédiaires d’Assurance

Le Bipar est actif sur plusieurs niveaux. En effet, il est actifs au niveau international, au niveau européen et au niveau national.

D’abord, sur le plan international. En effet, il est partenaire d’organismes internationaux comme l’OCDE. On le retrouve également auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Pour mener à bien ses activités internationales, le Bipar travaille en coopération avec des structures régionales d’autres continents. C’est pourquoi il a contribué à la mise en oeuvre de la WFII en 1999. La WFII étant la Fédération internationale des intermédiaires d’assurances.

Ensuite, au niveau européen le Bipar est présent et actif. En effet, il y est reconnu comme le seul représentant des intermédiaires d’assurance. Cette reconnaissance vaut pour toutes les autorités européennes et internationales. Ainsi, la Commission Européenne le consulte régulièrement. Notamment pour des questions qui touchent à l’assurance. Par ailleurs, il garde une veille des activités de ces autorités. Cette veille lui permet d’intervenir quand nécessaire. Cela pour défendre les intérêts légitimes des intermédiaires d’assurance. À ce titre, il est doté d’un secrétariat permanent. Cela lui confère plus d’efficacité dans ses activités.

Enfin, au niveau national le Bipar joue un rôle essentiel. En effet, les associations membres font appel à son assistance dans les phases de mise en place et de transposition en droit national de la législation de l’UE. Ce soutien politique national lui permet de jouer un rôle essentiel dans l’harmonisation du Droit européen. Les membres français du BIPAR sont au nombre de quatre. En premier lieu, la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance (Agéa). De même, nous y retrouvons le Syndicat des courtiers d’assurance (Planète CSCA). En outre, la Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine (CNCGP) est membre. Enfin, l’Association française des intermédiaires bancaires (AFIB) en fait partie.

Pour en savoir plus

Vous voulez approfondir vos connaissances sur le Bipar ? Rendez vous sur le site de la Fédération Européenne des Intermédiaires en Assurance :

formation dda
FORMATION DDA

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.